Les gaz sont en réalité de l’air dans notre tube digestif. Ils ressortent par la bouche grâce aux rots et par l’anus à travers les flatulences. Nous avalons tous une petite quantité d’air en mangeant ou en buvant mais celle-ci augmente dans notre organisme notamment lorsque fumons, mâchons des chewing-gums ou buvons des boissons pétillantes. Ainsi, l’air avalé se déplace vers les intestins et passe par l’anus. Socialement gênants, les pets sont pourtant une réaction tout à fait naturelle que vous ne devriez pas retenir. Explications.

Saviez-vous qu’en moyenne un être humain pétait 14 fois par jour ? Pourtant, malgré leur importance biologique et leurs bienfaits pour la santé, les pets ne sont pas populaires et sont souvent synonymes de honte, d’embarras ou de gêne. Alors, la prochaine fois que vous « évacuez » vos gaz, ne culpabilisez surtout pas ! Voici 7 raisons pour lesquelles les médecins recommandent de ne pas les retenir.

7 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas retenir vos pets

  1. Les pets réduisent les ballonnements

La raison pour laquelle vous vous sentez ballonné est l’accumulation de gaz dans votre tube digestif. Cela se produit généralement après avoir mangé un repas copieux et signifie en fait que votre corps stock un excès d’eau et que vos intestins produisent de facto un excès de gaz. Lâchez prise, votre ventre vous en remerciera et vous pourrez en sus boutonner votre jean plus facilement !

  1. Les pets vous permettent de réévaluer votre alimentation  

L’alimentation est la clé d’une bonne santé, cela n’est plus un secret. Ainsi, les pets peuvent vous permettre de réévaluer votre régime nutritionnel en vous indiquant ce qui manque à votre alimentation. En fait, différents aliments produisent différentes odeurs de gaz, ce qui peut vous donner un indice sur si vous mangez trop ou pas assez de quelque chose. Par exemple si vous n’évacuez pas assez de gaz, cela signifie que vous ne mangez pas assez de fibres. Aussi, si ces derniers sont malodorants c’est que vous consommez probablement beaucoup trop de viande rouge.

  1. Les pets permettent de soulager vos douleurs abdominales 

Le fait de retenir les gaz peut provoquer des douleurs abdominales et des crampes. Ainsi, les évacuer vous permet de soulager votre douleur et de maintenir votre intestin dans un état de santé optimal. Conseil : Si vous êtes en public et que vous avez mal au ventre, massez tout doucement votre ventre pour aider à déplacer les gaz le long du tube digestif et éviter les bruits incommodants.

  1. Les pets permettent d’améliorer la santé de votre côlon 

Retenir vos gaz peut affecter l’état de votre intestin et cela peut être particulièrement douloureux. Les personnes ayant des problèmes de côlon ne doivent surtout pas retenir leurs pets, cela peut aggraver leur situation et engendrer d’autres complications.

  1. L’odeur des pets est en réalité très bonne pour votre santé 

L’odeur est certes désagréable mais sachez qu’elle peut avoir des avantages pour votre santé. En effet, des recherches ont affirmé que les gaz que nous évacuons contiennent du sulfure d’hydrogène qui aide à prévenir les dommages causés par les mitochondries. Cela peut même vous protéger contre les accidents vasculaires cérébraux et l’arthrite.

  1. Les pets vous permettent de détecter certains problèmes de santé

Les pets jouent un rôle extrêmement important car ils permettent d’agir comme un signal d’alarme quant à votre état de santé. Surveillez donc leur odeur et leur fréquence et discutez-en avec votre médecin. Ainsi, vous pourrez faire un diagnostic  et détecter toutes sortes de troubles allant du cancer du côlon aux allergies alimentaires.

  1. Les pets sont en vérité très agréables 

C’est un fait ! Péter vous permet de vous soulager et les pets peuvent en vérité être très rigolos et soyons honnêtes, qui n’a pas besoin d’une bonne dose de rires !

Ainsi, vous avez maintenant plein de bonnes raisons de ne plus jamais vous retenir !

4′

Voici comment soigner les problèmes qui perturbent votre sommeil

Aussi important que l’alimentation et l’hydratation, le sommeil doit être préservé au quotidien. Cependant, certains troubles de santé peuvent affecter sa qualité et nous exposer à davantage de fatigue et surtout de maladies. Heureusement, à chaque problème sa solution, comme le montre ces conseils scientifiques.

Insomnies, fatigue, cernes, coup de mou… Autant de symptômes qui prouvent que le sommeil n’est pas réparateur et qu’une modification des habitudes doit être entreprise. Outre les troubles psychiques (stress, anxiété…), certaines causes physiques sont à l’origine d’une perturbation du sommeil. Voici pour chaque cas comment mieux dormir.

  1. Les troubles digestifs

Ballonnements, douleurs abdominales, constipation, diarrhée, nausées, brûlures d’estomac… peuvent affecter notre sommeil. Ces troubles digestifs perturbent l’endormissement et la qualité du sommeil. Ainsi, selon une étude publiée dans The Journal of Clinical Gastroenterology, la meilleure position à adopter dans ces cas-là est celle sur le côté gauche. Cette position de sommeil favorise la digestion, l’élimination des déchets et permet d’éviter de souffrir de reflux gastriques.

  1. Le mal de dos

Les douleurs dorsales touchent de nombreuses personnes et sont à l’origine d’une fatigue continue. Outre les causes physiques, la posture que nous adoptons favorise ou non ces douleurs, notamment la position de sommeil. D’après la physiothérapeute Elaine Maheu, il est possible de prévenir le mal de dos en favorisant les positions qui alignent le corps et offrent un meilleur confort. Ainsi, une personne qui dort sur le côté devra mettre un oreiller entre ses jambes et si elle dort sur le dos, elle pourra ajouter une petite serviette enroulée sous sa nuque et un oreiller sous ses genoux pour réduire la pression du corps sur les hanches.

  1. Les douleurs cervicales

Au même titre que les maux de dos, les douleurs cervicales et aux épaules sont fréquentes et perturbent le sommeil. Cependant, elles sont également aggravées, voire provoquées, par la posture durant la nuit comme le montre cette étude scientifique. Les mauvaises positions sont notamment celles où la main dominante se trouve au-dessus de la tête et celles où le bras se trouve sous l’oreiller. Il convient donc d’adopter une bonne position de sommeil pour prévenir et soulager ces douleurs. Pour cela, misez sur une petite serviette enroulée sous votre nuque.

  1. L’hypertension artérielle

D’après une étude relayée par l’édition britannique de L’Express, il est possible de réduire la pression artérielle et les risques liés à l’hypertension artérielle en profitant d’une sieste de 20 minutes durant la journée. Par ailleurs, une autre étude appuie le lien positif entre sieste et réduction des risques liés à l’athérosclérose, qui peut être provoquée par l’hypertension artérielle et un article de WebMD explique que la meilleure position pour réduire l’hypertension nocturne est celle avec le visage partiellement caché, donc en position latérale. À noter que les bienfaits d’une sieste sont plus ou moins réel selon la durée. Au-delà de 30 à 60 minutes, la tendance s’inverse et les risques de troubles du sommeil et cardiovasculaires sont plus élevés.

  1. Les troubles des sinus

Les troubles des sinus, dont la sinusite, s’illustrent généralement par une douleur au niveau du haut du front et sous les yeux. Il s’agit d’un trouble fréquent qui altère la qualité de sommeil. Pour lutter contre ces troubles et améliorer son sommeil, il est recommandé par Harvard Men’s Health Watch de dormir avec la tête légèrement surélevée et/ou sur le côté douloureux si la douleur est unilatérale.

  1. Les douleurs pelviennes

En cas de crampes prémenstruelles et/ou de douleurs pelviennes durant les règles, il peut être difficile de trouver la bonne position pour dormir. La gynécologue Lisa Lindley a déclaré auprès du magazine féminin Glamour que : « Dormir en position fœtale soulage les muscles abdominaux. ». Conseil appuyé par Dr. Jennifer Wider qui ajoute que cette position détend les muscles autour de l’abdomen et favorise la réduction des tensions et des douleurs.

  1. Les maux de tête

Les maux de tête peuvent être causés par une mauvaise posture durant la nuit et par un manque de sommeil. Il convient donc de respecter un rituel du coucher et rectifier cette posture en privilégiant une position de sommeil où la tête est bien alignée avec le reste du corps. Peu ou trop d’oreillers sont à éviter et il faut toujours vérifier l’alignement du corps selon la physiothérapeute Sammy Margo, pour The Sun.

À noter également que pour un sommeil de qualité, la literie ainsi que les habitudes de vie impactent grandement. Optez pour une alimentation saine, une activité physique régulière, une bonne hydratation, une literie confortable et adaptée à votre morphologie et favorisez un rituel du coucher, exempt de substances excitantes (tabac, caféine…) et d’écrans.

MISES EN GARDE : En cas de problèmes de sommeil tels que l’apnée du sommeil ou les ronflements, certaines positions ne sont pas adaptées. Demandez l’avis d’un professionnel de santé.

3′

Ce dentifrice maison à l’huile de coco permet de prévenir les caries et de soigner vos dents abimées

L’huile de coco est vraisemblablement l’une des meilleures huiles qui puissent exister. Sa constitution unique en acide gras peut avoir des avantages considérables pour votre santé, ces graisses exceptionnelles comprennent : l’acide caprylique, l’acide laurique et l’acide caprique. Ainsi, elle vous prévient notamment contre la maladie d’Alzheimer, réduit votre risque de maladies cardiovasculaires et renforce votre système immunitaire. Mais saviez-vous que l’huile de coco pouvait également éloigner les caries ? Explications dans cet article.

Il parait que la bouche est un élément indispensable pour une bonne santé générale. Il est donc important de prendre soin de vos dents et de vos gencives pour éviter de nombreux problèmes de santé. En effet, cela peut aller de la perte de vos dents à des maladies cardiaques par exemple.

L’importance de l’hygiène buccodentaire

Une mauvaise hygiène buccodentaire peut entrainer un certain nombre de problèmes de santé : détérioration des dents et des gencives, déchaussement des dents, carries, infections et autres troubles plus dommageables.

En effet, comme le reste de votre corps, votre bouche regorge de bactéries, la plupart étant inoffensives. En règle générale, nos défenses immunitaires et des soins quotidiens sont suffisants pour les maintenir sous contrôle. Néanmoins, lorsque votre hygiène bucco-dentaire n’est pas adéquate, ces bactéries peuvent se développer et entrainer des infections telles que des caries et la maladie des gencives.

Aussi, le corps humain est un système complexe interconnecté. Votre santé bucco-dentaire peut par conséquent causer diverses maladies, l’inverse étant vrai. Certaines conditions peuvent également affecter votre santé bucco-dentaire.

  • Des maladies cardiovasculaires : Des études ont montré que l’inflammation liée aux infections causées par des bactéries buccales pouvaient provoquer des maladies cardiaques, des artères obstruées et des accidents vasculaires cérébraux.
  • La parodontite : Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut entrainer des maladies parodontales qui sont quelques fois responsables des naissances prématurées et d’un faible poids à la naissance.
  • Le diabète : La maladie du diabète réduit votre résistance aux infections, ce qui peut mettre vos gencives en danger. Aussi, des études ont montré que la parodontite est la sixième complication du diabète.

VOIR LA PAGE SUIVANTE